article crée le 04/01/2021, dernière modification le 03/08/2021

Podcast : témoignage d'un maintien en emploi réussi avec Cap emploi 57 (secrétaire)

Témoignage d'une insertion réussie

Avec le Cap Emploi 57, lorsqu'un besoin d'aménagement de poste de travail est identifié au moment du recrutement, l'axe Insertion mobilise l'axe Maintien dans l'emploi.

L’intérêt de ce podcast est de permettre aux différents publics des CAP EMPLOI de prendre connaissance des divers services de l’Organisme de Placement Spécialisés au service des personnes handicapées et des employeurs. Et notamment de produire de la documentation parfaitement adaptée aux publics malvoyants.

Vous pouvez nous suivre et vous abonner sur Podcast Addict, Spotify, Deezer, l'application Apple ou directement sur ausha...

Ce podcast est un outil ludique pour les malvoyants, mais nous devons aussi penser aux malentendants, c'est pourquoi vous retrouverez la retranscription du podcast ci-dessous...

INTRO : Bonjour et bienvenue dans votre nouvel épisode du podcast ALLO Cap emploi, si vous avez des questions sur le handicap et sur l’emploi, vous êtes au bon endroit.

JINGLE « ALLO Cap emploi »

Guillaume : Bonjour à tous c’est Guillaume. Nous continuons nos exemple d’insertion en emploi réussie puisque l’une des grandes missions de Cap emploi est justement l’insertion dans l’emploi. Bref, aider des personnes en situation de handicap à trouver ou retrouver un emploi. Pour vous présenter un autre exemple, je me suis rendu à nouveau à Metz Actipôle, pour interroger le directeur d’Elise mais également sa toute nouvelle employée. Mais avant ça, on va discuter un peu avec la chargé de mission Valérie Colson, que vous avez déjà entendue dans un podcast précédent.

Guillaume : Bonjour Valérie, est-ce que tu peux réexpliquer à nos auditeurs ton rôle dans tout ça ?

Valérie : Bonjour. Je vais vous parler cette fois-ci de mes missions qui sont représentés par les deux parties présentes dans cette situation d'emploi. Donc, l'appui à l'accès à l'emploi à travers madame Da Silva Sara qui est salariée. De référente de son parcours de retour à l'emploi, je suis devenue référente de son suivi dans l'emploi. Et la deuxième mission c'est l'appui au recrutement donc à travers monsieur Buffoni Alain, qui est responsable du chantier d'insertion Élise à Metz Actipôle.

Valérie, chargée de mission

Guillaume : Comment les choses se sont déroulées pour Mme Da Silva ?

Valérie : Alors, l'histoire a commencé en novembre 2019 par le dépôt d'une offre d'emploi de secrétaire à temps plein en CDD, insertion. Cap Emploi Moselle a proposé plusieurs candidatures et c'est celle de madame Da Silva Sara qui a été retenue. Le CDD insertion a démarré le 1er janvier de cette année.

Et aujourd'hui nous en sommes à la troisième reconduction. Dès la mi février, madame Da Silva m'a fait part d'un besoin d'aménagements de son poste de travail mais entre le confinement et la reprise progressive de l'activité générale, le rendez vous aux services de santé au travail n'a pu se faire que début août. Donc moi j'ai prévenu l'employeur que pour mobiliser l'Agefiph dans le cadre d'une prise en charge d'un aménagement de poste de travail le reconduction d'un CDD insertion devait se faire sur un CDD d'au moins six mois. Et c'est ce qui a pu se faire heureusement...

Je voulais porter à votre connaissance également qu'au niveau de l'organisation du Cap Emploi Moselle, lorsqu'un besoin d'aménagement de poste de travail est identifié au moment du recrutement, en fait, la case Insertion du Cap Emploi Moselle mobilise l'axe Maintien dans l'emploi pour une étude une analyse du poste de travail et la mise en place des aménagements nécessaires.

Et ma collègue Johanna Fuchs de l'axe Maintien dans l'emploi a réalisé une étude ergonomique du poste de travail et a pu préconiser les aménagements suivants en complément de ce qui était déjà préconisées par le médecin du travail. Donc un fauteuil adapté avec différents réglages deux accoudoirs, une têtière, un bureau qui réglable en hauteur, un réhausseur d'écran et pour le repose document, il n'y avait pas eu besoin d'ajouter la demande parce que la salariée on disposait déjà d'un qui était tout à fait adapté. Ma collègue a proposé à l'employeur de se mettre en relation avec le médecin du travail pour valider les ajouts de préconisations et de contacter un fournisseur pour le prêt de matériel afin qu'il soit validé à son tour par la salariée.

Guillaume : Merci Valérie pour toutes ces précisions. On va se tourner enfin vers le directeur d’ELISE, une société qui s’occupe de collecter les déchets pour les trier pour le recyclage, chez leurs clients, qui sont des entreprises et administrations. Alors bonjour monsieur le directeur, présentez-vous, ainsi que votre entreprise s’il vous plaît ?

Mr Buffoni : Alain Buffoni, je suis cadre d'Arelia, une association du secteur social qui a son siège sur Nancy, structure assez imposante qui fait de l'insertion sociale et de l'insertion par l'activité économique et qui a prit la franchise Élise Lorraine, qui fait partie du groupe éponyme qui a qui intervient sur tout le territoire national jusqu'à l'île de la réunion. J'ai même le plaisir de gérer et de développer cette franchise Élise Lorraine implantée ici et qui est compétente sur les quatre départements de la Lorraine.

La politique handicap chez nous, alors c'est vrai, le groupe Élise qui compte plus de 40 franchisés sur tout le territoire, a comme modèle économique dominant l'entreprise adaptée puisque la volonté initiale du groupe indépendamment, si j'ose dire, on complémentairement à la politique de participation à la protection de l'environnement, a consisté d'emblée à permettre l'accès à des personnes handicapées. Donc elles sont aujourd'hui toutes ces franchises là sur le mode de l'entreprise adaptée et on est deux ou trois en France, dont la nôtre, qui étions jusqu'à présent, sur le mode de l'insertion par l'activité économique.

Donc on est en train, nous ici, en Lorraine de découvrir plutôt la question du handicap et  le dossier devrait nous permettre d'ici la fin de l'année d'être agréé pour au moins le 1er  janvier en qualité d'entreprise adaptée, donc là de se tourner vers le public adapté. Alors je me  suis tourné vers Cap Emploi pour ses qualités de prospection et d'offres de public ou deux  candidats à l'emploi y compris parce qu'on allait se tourner vers le transfert de cette activité vers l'entreprise adaptée donc depuis c'est assez régulièrement que nous tournons vers Cap Emploi pour recruter.

Le directeur d'ELISE Le directeur d'ELISE

Guillaume : Merci à vous. Maintenant, je me tourne vers Sarah Da Silva. Bonjour, parlez-nous un peu de vous et de votre nouveau poste…

Mme Da Silva : Bonjour alors moi c'est Sarah Da Silva. Je suis secrétaire et au sein de Élise, depuis le 1er janvier de cette année 2020. Alors j'ai eu un cursus un peu long on va dire et fastidieux surtout. Et en fait j'étais assistante vétérinaire et j'ai eu un petit accident et je dû me faire opérer du dos ce qui m'a valu d'être licencié pour inaptitude et suite à ça j'ai été suivie justement par Cap Emploi. Et ils m'ont aidé à me réinsérer, on va dire, même si au début ce n'était pas facile parce qu'il fallait trouver un nouveau projet. Et j'ai fais quelques formations pour me mettre à niveau, pour trouver ce que je voulais faire déjà. Et ensuite j'avais trouvé un autre poste qui était plus dans ma branche donc les animaux mais la société a fait faillite.

Donc j'ai dû de nouveau repasser par Cap Emploi qui m'a super bien aidé de nouveau. Et m'a permit de nouveau de me remettre à jour et de pouvoir justement postuler à des postes dans le secrétariat notamment. Et justement en fin d'année dernière, on m'a proposé ce poste là. Donc j'ai postulé je suis venu voir monsieur Buffoni et suite à ça, on a essayé on a fait un petit essai en décembre pour voir si ça irait notamment par rapport à mon problème de dos. Et c'est suite à ça donc nous avons débuté ou 2 janvier 2020. Et puis moi donc il a très bien réussi à me mettre à l'aise, enfin il est très compréhensif...

Mme Da Silva Mme Da Silva

Guillaume : Présentez-nous les aménagements nécessaires qui seront mis en place pour votre poste.

Mme Da Silva : Pour le moment, les aménagements ne sont pas encore faits, dans le sens où malheureusement, il y a eu la crise sanitaire donc on a dû mettre ça en suspens. Donc ça va être fait prochainement à priori normalement. Ça sera un bureau qui sera adapté et un fauteuil adapté également.

Éventuellement mon poste de travail tout simplement quoi alors… Ces aménagements ou pour pour ce qui en est du du siège, en fait, il est réglable en hauteur en largeur, et voilà c'est une excellente plus ultra quoi la table, elle pourra se lever. En fait ils redescendent selon ma posture : si j'ai mal, je la relèverais, si j'ai moins mal je peux mettre à six dont qu'elle sera plus un niveau de l'assise. L'écran, il y aura un bras, en fait, articulé, qui permettra de mettre à hauteur de visage et avoir moins mal aussi aux cervicales et au dos, tout simplement...

Guillaume : Voilà, merci à tous d’avoir suivi cet épisode d’ALLO CAP EMPLOI, cela donc vous donner une idée de comment les choses pourraient se passer pour vous, si vous êtes une personne en situation de handicap, à la recherche d’un emploi. N’hésitez d’ailleurs pas à venir me poser vos questions sur la notre page facebook de Cap emploi 57 ou même sur notre compte Twitter Cap emploi 57. Ce podcast est également visiblement en version vidéo sur notre chaîne YouTube dans la vidéo de l’Heure H. N’hésitez pas aussi à vous abonner d’ailleurs.

Au revoir à bientôt et merci de nous écouter de plus en plus nombreux…

Mme Da Silva : Alors merci de m'avoir écouté et puis à la prochaine, au revoir.


Les partenariats