article crée le 06/05/2020, dernière modification le 21/07/2021

Podcast "Allo CAP EMPLOI" #1 : Cap emploi en confinement

Alors que le déconfinement se profile, voici l'épisode 1 du podcast ALLO CAP EMPLOI, où nous allons traiter du travail d'un Cap emploi en période de confinement.

L’intérêt de ce podcast est de permettre aux différents publics des CAP EMPLOI de prendre connaissance des divers services de l’Organisme de Placement Spécialisés au service des personnes handicapées et des employeurs. Et notamment de produire de la documentation parfaitement adaptée aux publics malvoyants. Ce podcast est un outil ludique pour les malvoyants, mais nous devons aussi penser aux malentendants, c'est pourquoi vous retrouverez la retranscription du podcast en fin d'article.

Dans cet podcast, nous recevons Alexandra Hevin la coordinatrice de Cap emploi moselle et une de ses adjointes Sabine Delchambre. Elles nous expliquent comment un Cap emploi de la Moselle s’est organisé pour continuer à fonctionner en temps de confinement.

Car la situation sanitaire a fait bouger les choses, comme nous l’avons déjà expliqué dans un article précédent. En tout cas, le contact avec les personnes et les employeurs a très bien fonctionné comme le montre ces quelques chiffres :

Nombre de contacts en augmentation chez les personnes Nombre de contacts en augmentation chez les personnes

Nombre de contacts en augmentation chez les employeurs Nombre de contacts en augmentation chez les employeurs

Vous pouvez nous suivre et vous abonner sur Podcast Addict, Spotify, Deezer, soundcloud, l'application Apple ou directement sur ausha (voir les quelques liens ci-dessous)...

Retranscription du Podcast #1 : votre Cap emploi en confinement

INTRO : Bonjour et bienvenue dans votre tout nouveau podcast ALLO Cap emploi, si vous avez des questions sur le handicap et sur l’emploi, vous êtes au bon endroit.

JINGLE « ALLO Cap emploi »

Guillaume : L’intérêt de ce podcast est de permettre aux différents publics des Cap emploi de prendre connaissance de ses divers services. Nous allons, au travers de plusieurs épisodes en podcast, vous faire part de l’actualité du Handicap et de la recherche mais aussi du maintien dans l’emploi.

Après un épisode zéro qui définissait ce qu’était un Cap emploi et son rôle en tant qu’Organisme de Placement Spécialisés au service des personnes handicapées et des employeurs… Nous allons traiter d’un sujet similaire aujourd’hui, à savoir quels sont les services qu’un Cap emploi rend aux personnes en situation de handicap à la recherche d’un emploi, mais cette fois, en période de confinement. Période de crise sanitaire oblige… Pour cela, je reçois deux responsables de Cap emploi 57 : Alexandra Hevin la coordinatrice de Cap emploi moselle et une de ses adjointes Sabine Delchambre qui s’occupe spécifiquement de l’axe recrutement.

Guillaume : Bonjour Alexandra et bonjour Sabine, merci de prendre le temps d’un petit skype avec nous, comment ça va ?

Alexandra : Bonjour Guillaume, c'est Alexandra, ben écoute ça va comme tout le monde en confinement mais ça va.

Sabine : Bonjour Guillaume, bonjour Alexandra, j'espère que tout va bien pour toi.

Guillaume : Ça va très bien, merci de cette sollicitude.

Guillaume : Est-ce que vous pouvez vous présenter en quelques mots, quel est votre rôle au sein du Cap emploi de la Moselle ?

Alexandra : Alors, je m'occupe effectivement du service Cap emploi pour tout le département de la Moselle. Je vous rappelle que le service comporte deux axes. Le premier axe est l'accès à l'emploi pour les personnes en situation de handicap et le deuxième axe est le maintien dans l'emploi pour les salariés en situation de handicap.

L'équipe de Cap emploi est composée de nombreuses personnes : sur l'axe recrutement, nous avons 20 chargés de mission, qui sont répartis sur l'ensemble du département et sur l'axe maintien en emploi, nous avons cinq chargés de mission. Nous avons aussi une chargée de mission, qui a une mission un petit peu particulière, puisqu'elle s'occupe de ce que nous appelons la transition professionnelle pour les salariés en situation de handicap. Donc les personnes qui sont salariés et qui souhaiteraient changer de situation professionnelle en raison de leurs problèmes de santé. Les chargés de mission sont répartis dans nos différents locaux : nous avons un siège qui se trouve à St Julien-les-Metz et une antenne qui se trouve à Forbach.

Guillaume : Et toi Sabine, peux-tu te présenter en quelques mots et nous dire quel est ton rôle au sein du Cap emploi de la Moselle ?

Sabine : Alors mon rôle au sein de cap emploi est d'assister Alexandra sur la mission de l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap que nous suivons. J'accompagne des chargés de mission dans leurs tâches quotidiennes et aussi dans la réalisation de projets auprès de nos partenaires et des entreprises privées et publiques avec lesquelles nous travaillons.

Tous les bénéficiaires qui sont accompagnés par Cap emploi, sont amenés à être contacté pendant la crise sanitaire par leurs chargés de mission pour prendre de leurs nouvelles, voir comme ils vont, comment ils vivent ça.

Guillaume : Ma première question concerne les équipes justement. Est-ce que l’ensemble des collaborateurs peut travailler pleinement pendant une période de confinement ?

Alexandra : Aujourd'hui confinement oblige, tous les salariés de Cap emploi se trouvent en télétravail à leur domicile, tous les chargés de mission mais aussi toute l'équipe administrative.

Guillaume : Quels sont les outils que vous avez mis en place pour permettre le télé-travail, aviez-vous anticiper certaines choses ?

Alexandra : Alors oui effectivement, l'ensemble des collaborateurs de Cap emploi, y compris l'équipe administrative est en télé-travail. Notre avantage peut-être par rapport à d'autres structures ou entreprises, c'est que nous avions déjà mis en place le télé-travail au sein de la structure. Il était bien sûr, beaucoup plus limité qu'aujourd'hui puisque ce n'était que quelques jours par an pour chaque salarié pour lesquels c'était possible. Là, du jour au lendemain, nous avons dû s'adapter. Alors heureusement nous étions déjà prêt, tout le monde peut télé-travailler de chez soi avec tous les outils que nous avons au quotidien.

On utilise le téléphone prioritairement pour contacter les personnes et les entreprises, les mails évidemment et nous organisons de nombreuses visioconférences avec les personnes, les entreprises et aussi entre nous. Car il est important que l'équipe reste unis, soudée et que l'on puisse se transmettre des informations. Régulièrement, en tout cas au moins une fois par semaine, chaque collaborateur a une réunion en visioconférence avec moi-même et Sabine par exemple.

Cap emploi en Télé-travail Cap emploi en Télé-travail

Guillaume : Question suivante, ce sera sans doute plus pour Sabine du coup… Parlons un peu des bénéficiaires. Comment se passe leur suivi ? Savez-vous comment vivent-ils la crise sanitaire ? Quelles sont vos solutions pour améliorer leur situation ?

Sabine : Alors le suivi des bénéficiaires, comme le disait Alexandra, continue de se faire par le biais du télé-travail. Tous les bénéficiaires qui sont accompagnés par CAP EMPLOI, sont amenés à être contacté pendant la crise sanitaire par leurs chargés de mission pour prendre de leurs nouvelles, voir comment ils vont, comment ils vivent ça.

Nous pouvons également les accompagner dans la mise en place d'aides exceptionnelles qui sont mises en place par l'AGEFIPH et le FIPHFP. Ces deux organismes, mettent à disposition des personnes en situation de handicap et des employeurs, des aides spécifiques liées au contexte sanitaire actuel. On peut donc équiper les personnes avec un outil de télétravail dépendant du cadre de la personne bien sûr. Les équiper également lorsqu'elles sont en formation à distance. Il y a aussi d'autres aides qui existent à destination des créateurs d'entreprise et des employeurs. Vous pourrez d'ailleurs retrouver l'ensemble de ces informations sur les sites de CAP EMPLOI.

Guillaume : Quels sont vos plans pour la reprise ?

Alexandra : Par rapport à la reprise, effectivement on y est très attentifs et on essaye d'être pro-actif également. On a largement communiqué auprès de nos bénéficiaires, auprès des employeurs du département sur le fait que Cap emploi restait mobilisé tout le temps du confinement. On reste bien sûr à leur disposition. Et par rapport à la reprise, alors une petite reprise qui avoir lieu le 11 mai, puis de plus en plus de manière progressive. Là encore, on va s'atteler cette semaine à réaliser une communication principalement pour nos employeurs : leur rappeler qu'on peut les accompagner justement dans cette reprise pour pouvoir les aider et être présents pour leurs salariés en situation de handicap. Rappeler aussi aux employeurs qui vont amorcer cette reprise, pour le recrutement, que là également Cap emploi peut être présent et leur proposer des candidats. Donc on démarre pour une communication massive pour tous nos publics et nos employeurs et nous verrons par la suite comme se passe le déconfinement.

Guillaume : OK, super… Avez-vous quelque chose à rajouter ?

Sabine : Pour les personnes les plus en difficultés, qui vivraient très mal le confinement, nous pouvons leur proposer de contacter une cellule de soutien psychologique qui a été mise en place. Et qui peut leur apporter un réconfort pour vivre et traverser cette période au mieux.

Guillaume : Merci Alexandra et Sabine pour toutes ces explications, nous allons approfondir certains de ces sujets dans les épisodes ultérieurs de ALLO Cap emploi. Dans le prochain épisode, nous parlerons de Cheops, qui nous dira tout sur le regroupement des Cap emploi ainsi que sur leurs solutions face à la crise sanitaire. On va se encore se quitter en musique avec une chanson toujours à propos : « Home sweet home » donc au revoir à bientôt et merci.

Alexandra : Merci Guillaume et à bientôt...

Sabine : Merci, au revoir...

MUSIQUE DE FIN "Home Sweet Home"


Les partenariats